Accueil

La sophrologie au quotidien (plus d'informations dans la rubrique "champs d'applications")

LA SOPHROLOGIE, UNE TECHNIQUE MÉDITATIVE QUI A FAIT SES PREUVES

La sophrologie s'inspire des principes de la médecine chinoise (le corps et le mental sont indissociables) ainsi que du yoga (savoir se recentrer) associés aux procédés occidentaux de relaxation (relaxation progressive de Jacobson, training autogène de Schultz). Mise au point dans les années 60, par le Professeur Caycedo, neuropsychiatre spécialisé dans le stress post-traumatique, elle s'est considérablement développée depuis. Elle est à présent largement utilisée en milieu hospitalier, notamment pour l'accompagnement de la périnatalité, le soulagement de la douleur, la gestion du stress et de l'anxiété. La sophrologie est également très présente dans les milieux sportifs de haut niveau pour le coaching et la préparation mentale des athlètes.

Les recherches en neurosciences le démontrent : les techniques méditatives renforcent l'équilibre mental et la concentration, font baisser le stress et améliorent le système immunitaire. Grâce à la plasticité de notre cerveau, ces techniques nous offrent une occasion unique de créer de nouveaux réseaux neuronaux, de nouveaux automatismes en choisissant d'intervenir sur ceux qui nous font du bien !

LES MOYENS

La sophrologie utilise trois procédés fondamentaux : la respiration contrôlée, la détente musculaire, la suggestion mentale.

Elle se fonde sur le principe d’action positive. Chez une personne en difficulté, un processus d'enchaînements négatifs peut s’opérer mentalement et physiquement. L'accompagnement sophrologique permet d'inverser ce processus en restaurant du positif pour engendrer du positif.

POSITIF EN SOPHROLOGIE SIGNIFIE CONSTRUCTIF

Tout en se plaçant dans la réalité objective des choses il s'agit de se remettre dans une dynamique constructive en se déshabituant des pensées, comportements et automatismes inutiles ou limitants.

UNE MÉTHODE DOUCE POUR ACQUÉRIR DE NOUVEAUX RÉFLEXES ...

La sophrologie apporte une certaine discipline intérieure. Le mental se ré-identifie peu à peu à lui-même, à ses valeurs fondamentales. Par un entraînement régulier, la personne acquiert de nouveaux comportements et schémas de pensée qui avec un peu d’entraînement vont s'effectuer spontanément au quotidien.

Le sophrologue enseigne, transmet une technique. Il accompagne donc la personne vers l’autonomie.

UNE MÉTHODE QUI S'ADAPTE À TOUS

Les exercices sont simples et accessibles à tous : enfants, adolescents, adultes, seniors. On peut les reproduire facilement chez soi, au travail, les intégrer au quotidien.

SÉANCES INDIVIDUELLES : UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

Il s’agit d’un accompagnement court (6 à 12 séances) : un protocole d'accompagnement est défini clairement en fonction d'un objectif précis, une intention à chaque séance menant progressivement, semaine après semaine, vers l'objectif visé.

PETITS GROUPES (5 à 6 personnes maximum)

Le travail s'effectue autour d'un objectif commun, axé sur le bien-être en général (gestion du stress, des émotions, ...)

Les intentions de séances sont adaptées à la demande des participants. Elles peuvent différer en fonction des événements du quotidien ou suivre une thématique choisie sur plusieurs semaines (sommeil, gestion du stress, gestion de la douleur, renforcer le système immunitaire, travail autour de la visualisation ou du développement de l'imagination ...)

QUELQUES RÈGLES DE BASE DU SOPHROLOGUE

Le sophrologue travaille dans la bienveillance et le non-jugement

Il n’interprète pas, ne fait pas de supposition

Il ne trouve pas ou n’impose pas de solution

Il n’influence pas et ne cherche pas à contrôler, convaincre ou persuader

Il ne cherche pas à séduire, à materner, à rassurer ou à secourir

Il est avant tout l’enseignant d’une méthode à travers une relation d’égal à égal (visée pédagogique)

La sophrologie ne se substitue pas au traitement médical, mais propose un accompagnement.

Le sophrologue est tenu au secret professionnel et soumis au code de déontologie fixé par la Chambre Syndicale de Sophrologie.